ES Morannes : site officiel du club de foot de MORANNES - footeo

Les différents postes au football 3/5 : Les joueurs de couloir

28 septembre 2011 - 10:47

En défense, si les joueurs axiaux forment la colonne vertébrale de l’équipe et déterminent le type de défense à adopter, les joueurs d’aile permettent d’élargir le jeu et offrent de nombreuses possibilités d’un point de vue tactique.

Les caractéristiques du joueur de couloir

Les qualités requises aux arrières latéraux et aux ailiers, plus offensifs, sont à peu près les mêmes : une bonne vitesse, une bonne accélération et de l’endurance, pour déborder sur les ailes et se replier défensivement tout au long du match. Ensuite, une qualité de passe et de centre au-dessus de la moyenne, pour apporter le danger dans la surface adverse.

Pour les arrières, l’accent est porté sur la défense, même s’il monte souvent aux avant-postes. Il doit donc savoir tacler et marquer son opposant. Le dribble, la technique et la créativité sont les atouts requis pour être un bon ailier, qui dispose de pas mal de liberté sur les côtés par rapport à l’axe, où règnent les milieux récupérateurs et les défenseurs centraux.

Cependant, les meilleur latéraux allient toutes ces caractéristiques, et il n’est pas rare de voir des arrières latéraux jouer plus haut à un certain stade de leur carrière, et inversement.

Le rôle des joueurs de couloir selon la tactique employée

  • Le 4-4-2

Il faut comprendre que dans le football actuel, les ailiers purs, qui passent leur match à raser la ligne de touche se font de plus en plus rare, car on leur demande de plus en plus d’exercer une activité de relayeur (voir l’article sur les milieux défensifs) entre la défense et l’attaque, en tout cas dans le cadre du 4-4-2 diamant (ou losange). Et dans ce schéma, ce sont les arrières latéraux qui ont charge de déborder, leur tâche offensive est donc considérable et un troisième poumon n’est pas de trop pour ces joueurs !

Dans un 4-4-2 à plat, avec deux milieux défensifs et deux milieux latéraux, ce sont ces derniers qui débordent et centrent, on peut alors plus facilement parler d’ailiers, même si leur boulot ne consiste pas uniquement à faire des allers-retours sur l’aile, et que les arrières participent également aux débordements et dédoublent avec leur coéquipier pour augmenter les possibilités offensives.

  • Le 4-3-3

Ici, on parle véritablement d’ailiers, mais ce ne sont pas nécessairement des machines à centrer. On place en effet de plus en plus souvent un droitier à gauche et inversement, de manière à ce que les ailiers puissent facilement se retrouver en position de frappe. Après, cela dépend du profil de l’attaquant : s’il est bon de la tête, mieux vaut privilégier les centres, et utiliser alors les ailiers dans leur position classique. Et si l’équipe associe un attaquant rapide et un bon de la tête, intervertissez les ailiers plusieurs fois dans le match pour donner le tournis à la défense adverse !

  • Le 3-5-2 et le 5-3-2

Les joueurs latéraux ont un peu le même rôle dans ces deux organisations assez semblables : du fait qu’on compte déjà trois défenseurs axiaux, ils viennent suppléer le milieu de terrain pour y créer le surnombre et gagner la fameuse « bataille du milieu ». Ils sont simplement plus offensifs dans le 3-5-2 que dans le 5-3-2.

Commentaires

2-1
PELLOUAILLES CORZE / Equipe A 8 jours
PELLOUAILLES CORZE / Equipe A : résumé du match 8 jours
2-3
BEAUCOUZE SC / Equipe A 4 mois
BEAUCOUZE SC / Equipe A : résumé du match 4 mois
0-3
ANGERS FC / Equipe A 4 mois
ANGERS FC / Equipe A : résumé du match 4 mois
Equipe A 6 mois
Emilie Versaille Barbin est devenu membre 7 mois
Leo Ni est devenu membre 9 mois
karine roussel est devenu membre 12 mois
4-0
ANGERS NDC / Senior D 12 mois
ANGERS NDC / Senior D et Senior C / ANJOU BACONNE F.C. : résumés des matchs 12 mois
1-3
Senior C / ANJOU BACONNE F.C. 12 mois
2-3
ANGERS MAYOTTE CS / Senior B 1 an
ANGERS MAYOTTE CS / Senior B : résumé du match 1 an

Aucun événement